Bas-relief votif de Dudu, prêtre de Ningirsu
au temps d'Entéména, prince de Lagash
Lagash, époque des dynasties archaïques III, IIIe millénaire av. J.-C..
Pierre bitumineuse, H. 25 x l. 22 cm, ép. 8 cm
Musée du Louvre, Antiquités orientales, AO 2354.
© photo RMN/Franck Raux
La plaque, perforée en son centre, est divisée en quatre registres inégaux. À droite, un personnage debout, vêtu du kaunakès, jupe faite d'une toison de mouton, caractéristique de l'époque sumérienne archaïque, porte son nom inscrit à côté de lui : il s'agit de Dudu, écrit par le signe du pied Du, répété deux fois et tout à fait pictographique.
Il était grand prêtre du dieu Ningirsu dont le symbole, emblème de Lagash, l'aigle léontocéphale agrippant deux lions, comme sur la masse d'armes de Mesalim, est gravé à sa gauche. Plus bas, nous voyons la figuration d'un veau couché, et à la partie inférieure, une tresse.

Le sens de l'image peut se lire comme une suite de rébus ou d'idéogrammes : un dédicant voue un objet à sa divinité, représentée par son symbole, avec peut-être une représentation des offrandes sacrificielles - holocauste de l'animal et libation d'eau courante ?
L'inscription dédicatoire, cantonnée dans les espaces laissés libres par l'image dans la partie supérieure, envahit le corps de l'animal, ne trouvant plus d'espace où s'exprimer.

 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu