Les huit traits du caractère yong
Lidai Zifa Xin Zhuan
(Recueil de calligraphies à travers les âges)
BnF, Manuscrits, chinois 5538, f° 4
© Bibliothèque nationale de France
Au IIIe siècle av. J.-C., à l'époque où l'écriture des scribes s'élaborait, apparaît l'analyse calligraphique (orthographique serait plus juste) des caractères chinois "en traits" qui caractérise l'écriture des scribes puis l'écriture régulière. Ces traits fondamentaux, déterminés par leur forme, mais aussi par leur direction, sont au nombre de huit.
Le caractère yong, "éternel", les renferme tous : le point, la ligne horizontale, le crochet, le trait oblique montant de gauche à droite, le trait allongé descendant de droite à gauche, le trait oblique descendant de droite à gauche, et le trait allongé descendant de gauche à droite. Bien évidemment ces huit traits se diversifient en fonction de leur contexte propre ; par exemple, un point, deux points ou trois points.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu