Traité bouddhique
Jik ji sim kyông
1377.
24,6 x 17 cm
BnF, Manuscrits, coréen 109
© Bibliothèque nationale de France
Imprimé en caractères mobiles métalliques (pour la plupart), au monastère bouddhique Hûng-dôk de la province Ch'ông-zu (au sud de Séoul), en 1377, ce traité bouddhique serait le plus ancien livre connu imprimé en caractères mobiles. Le premier emploi des caractères mobiles métalliques en Corée remonte à 1234. Le premier ouvrage reproduit serait le Sang-jong ye mun, malheureusement il ne semble en subsister aucun exemplaire.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander