Stèle bilingue de Bordj Hellal
Algérie.
H. 1,50 x l. 0,5 m
Reproduit dans J.-B. Chabot, Recueil des inscriptions libyques, Paris, Imprimerie nationale, 1940
Cette stèle fut découverte en 1874 et transportée au musée du Louvre en 1881. Haute de 1,50 m et large de 0,5 m, elle est fracturée dans sa partie supérieure. La cassure mutile une partie du texte. Seul le texte néopunique (au centre, le texte endommagé) a permis de lire : " À Iagwakan, fils de Kanradat, fils de Mesialan, ont été érigées ces pierres. " Transcription de la partie inférieure du texte libyque : H T / N D H / K R I / U N B / G K N / I U N /.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu