Amulette taoïste protectrice
Chine, XIIIe siècle.
Bronze, 59,3 x 52,9 mm, 54,54 g
BnF, Monnaies, Médailles et Antiques, CF A-135
© Bibliothèque nationale de France
Les fu sont des pièces en deux parties dont l'inscription n'est lisible que lorsqu'on en réunit les deux morceaux. La réunion de ces insignes, qui servait dans la Chine antique à reconnaître les envoyés impériaux ou certains hauts fonctionnaires civils ou militaires, permet dans un même acte d'identifier le possesseur comme appartenant au groupe et par extension comme initié.

Comme dans l'ordre terrestre, la communication avec les forces célestes nécessite une forme adaptée au destinataire et, inversement, le message des forces célestes ne peut pas prendre la forme d'un message terrestre. C'est ainsi qu'apparaissent les fu, ces graphes taoïstes le plus souvent, qui permettent aux adeptes d'entrer en communication avec les esprits et aux esprits de communiquer avec le monde terrestre. Ils sont utilisés comme talismans protecteurs et guérisseurs.
Dans son encadrement de volutes, ce fu surmonté d'une constellation formée de cinq étoiles assure à celui qui le porte la protection du Fonctionnaire Stellaire du Destin Fondamental figurant sur l'autre face de l'amulette.

 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu