Coupe magico-thérapeutique
Sanaa (Yémen).
Paroi interne (en haut), paroi externe (en bas)
Clichés Sylvaine Camelin
On relève dans les médaillons, sur la paroi interne, des lettres isolées, choisies pour leurs vertus thérapeutiques ou bénéfiques. Les bâtonnets reliés par un trait horizontal représentent une forme d'écriture magique. Le décor est structuré à partir d'un soleil central, dardant ses rayons ; il étend ainsi son influence à l'ensemble des éléments reproduits sur la coupe et entre en rapport avec eux ; la forme hémisphérique de la coupe contribue à suggérer l'idée d'une totalité ordonnée ayant le soleil pour centre.
La liste définie des maux soignés par la coupe se trouve en général indiquée, comme ici, sur la paroi externe. Il nous semble qu'une conception thérapeutique globalisante (selon laquelle les coupes guérissent tout) le dispute souvent à une conception limitative de leur usage.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu