Satires, Juvénal, Perse
Venise, Alde Manuce, 1501.
BnF, Arsenal, BL 5051, p. 70
© Bibliothèque nationale de France
L'éditeur humaniste italien Alde Manuce s'est attaché le premier à favoriser la redécouverte des auteurs anciens, profitant de la présence en Italie d'érudits grecs exilés depuis la chute de Byzance en 1453. Il édite ses textes dans un petit format portatif, l'octavo, nouveauté rendue également possible par l'invention du caractère italique, dessiné par Francesco Griffo.
Le texte est débarrassé de tout commentaire qui viendrait gêner sa lecture, et mis en page très sobrement, avec seulement des initiales détachées en début de ligne. Un lecteur a laissé la trace émouvante de ses annotations manuscrites, renforçant le caractère intime de ces pages.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu