Cahier de Stavelot de Guillaume Apollinaire
Manuscrit autographe, 80 f., 22,5 x 17,5 cm
BnF, Manuscrits, Nouv. acq. fr. 25604, f° 25
© Bibliothèque nationale de France
Le "Cahier de Stavelot " - appellation consacrée mais inexacte, puisque l’utilisation de ce cahier d’écolier précède et déborde les trois mois de 1899 passés dans la petite ville des Ardennes belges - donne un tableau foisonnant des curiosités désordonnées, des opinions anarchisantes et surtout des essais d’écriture du jeune Apollinaire.
Possédé par le besoin de se créer un savoir à l’écart des normes, il y aligne aussi bien des listes de mots wallons captés dans le quotidien que des citations des Carmina burana, découverts à la bibliothèque Mazarine dans une édition savante allemande. Parmi les ébauches poétiques, certaines font voir un adolescent encore immergé dans la littérature fin de siècle. Mais le lecteur d’Alcools aura la surprise de découvrir aussi des formulations familières, comme dans un poème du feuillet 35, dont plus tard des vers se détacheront pour aller rejoindre "L’émigrant de Landor Road" et l’admirable "Brasier".
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu