Les Diaboliques
de Jules Amédée Barbey d’Aurevilly
1866-1874.
Manuscrit autographe de 4 des 6 nouvelles, 139 f., 32 x 23 cm
BnF, Manuscrits, Nouv. acq. fr. 17372, f° 102
© Bibliothèque nationale de France
Des feuillets calligraphiés, aux encres multicolores, rehaussés d’or et de quelques éléments décoratifs à la manière des enluminures médiévales : ce sont les mises au net préparées pour l’impression, mais riches encore de corrections intéressantes, des textes de Barbey d’Aurevilly. Flamboyants comme la personnalité et l’écriture de l’écrivain, qui était lui-même amateur et collectionneur de manuscrits.
Un peu de la violence "diabolique" de l’œuvre, du mélange d’excès et de stylisation qui en caractérise le style, s’affiche dans ces pages où se côtoient les indications nécessaires à la typographie et les notations de pure fantaisie. Manuscrit qui se donne en spectacle, et pas seulement en lecture…
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu