Le Livre de la Cité des dames
de Christine de Pisan
Paris, maître de la Cité des dames, 1405.
32 x 23 cm
BnF, Manuscrits, français 1178, f° 3
© Bibliothèque nationale de France
Célèbre, Christine de Pisan (ou Pizan) l'est avant tout parce qu'elle fut la première femme à vivre de sa plume en Occident. Elle fut en quelque sorte l'éditeur de ses œuvres, travaillant en liaison étroite avec un enlumineur parisien de renom auquel on a précisément donné le nom de " maître de la Cité des dames " car quatre exemplaires de ce texte sortis simultanément de son atelier nous sont parvenus, dont deux offerts aux ducs de Berry et de Bourgogne.
Le manuscrit s’ouvre sur une double image qui fait fidèlement écho au début du texte. Désespérée de ne trouver parmi les lettres que mépris pour le sexe féminin, Christine voit se dresser devant elle “trois dames couronnées de très haute dignité” : Dame Raison, Droiture et Justice qui lui proposent leur aide pour édifier une citadelle où les femmes ne soient plus en butte aux calomnies des hommes.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu