Calendrier perpétuel
E.-A. Giraud, dit l'Aîné
Paris, chez la citoyenne Bourguoin, à l'Espérance, Palais égalité, galerie de bois, n° 227, [1797].
Eau-forte aquarellée, 25 x 34 cm
BnF, Estampes, Pa mat 6
© Bibliothèque nationale de France
Gravure "à système" avec tirettes qui permet à son utilisateur d'établir la correspondance, à quasi-perpétuité, entre l'ancien et le nouveau calendrier; de petits médaillons représentant des pastorales ou des saynètes galantes illustrent ce document d'usage courant.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu