L'apprentie couturière

Albucasis, Tacuinum sanitatis, Italie (Milan), vers 1390-1400
Paris, BnF, département des Manuscrits, NAL 1673, fol. 94

En milieu urbain, les métiers du textile drainaient un nombre considérable de jeunes apprenti(e)s : si le filage à la quenouille, puis au rouet, est spécifiquement féminin, en revanche la couture et la broderie étaient ouvertes aux jeunes des deux sexes.