Jeunes marchandes de pots de terre à la halle

Vincent de Beauvais, Miroir historial, France, XIVe siècle
Paris, Arsenal, manuscrit 5080, fol. 291

Si les artisans de l'argile sont majoritairement des hommes, ce sont en général leurs femmes et leurs filles qui s'occupaient de la commercialisation de leur production. Sous la voûte stylisée d'une halle, les deux filles vertueuses d'un potier espagnol, Juste et Rufine, sont devenues les saintes patronnes de la profession dans la péninsule Ibérique et dans la France du Sud.