image à explorer   Place du marché
   
Thomas III de Saluces, Le Chevalier errant, France (Paris), vers 1400-1405
    Paris, BnF, département des Manuscrits, Français 12559, fol. 167
   


Au Moyen Âge, le commerce est la principale activité urbaine. Chaque ville propose des boutiques et marchés, certaines accueillent en outre à dates fixes des foires où se rencontrent les marchands ; ces manifestations commerciales constituent le moyen le plus efficace pour assurer la prospérité économique d'une ville. À l'origine grands marchés ruraux, elles conservent longtemps ce caractère paysan, mais rapidement s'ouvrent aux produits de luxe en provenance de toute l'Europe. Les foires drainent alors des marchands de tous pays, devenant ainsi de véritables centres d'échanges internationaux. Les plus fréquentées sont celles de Brie et de Champagne.
L'enluminure représente une scène de foire dans une ville imaginaire. Dans une vision idéale de la cité, sont réunies ses deux fonctions principales, l'habitat et le commerce.