Les scribes apprentis

Jacques de Guise, Chroniques de Hainaut, Flandre, seconde moitié du XVe siècle
Paris, BnF, département des Manuscrits, Français 20128, fol. 1

L'apprentissage du métier de scribe est ardu – et inconfortable : assis par terre, ou sur une estrade qui les protègent du froid du carrelage, les adolescents apprennent à tailler les plumes, à composer leurs encres et s'exercent inlassablement sur une plaque de métal au tracé complexe des lettres gothiques.