La procession baptismale

Martial d'Auvergne, Vigiles de Charles VII, France, fin du XVe siècle
Paris, BnF, département des Manuscrits, Français 5054, fol. 3

Lors du baptême, qui intervient très tôt après la naissance de peur que l'enfant ne décède et que son âme soit privée de paradis, seul le père peut assister à la cérémonie, présidée par parrains et marraines : la mère, en effet, doit rester alitée quarante jours (si sa condition sociale le lui permet), jusqu'à ses "relevailles" publiques à l'église paroissiale.