Une boutique de mercier

Orose, Faits et choses du monde, France (Lyon), vers 1480
Paris, Arsenal, manuscrit 5081, fol. 33v.

En ville, les merciers ayant pignon sur rue vendent des denrées diversifiées : petits bijoux, ceintures, miroirs et peignes, aiguilles et épingles, mais aussi des jouets à bas prix : bibelots et dînettes de plomb, sifflets, dés et, à partir du XVe siècle, cartes à jouer.