Les sept âges de la vie

Barthélemy L'Anglais, Le Livre des propriétés des choses, France (Anjou, Maine), XVe siècle
Paris, BnF, département des Manuscrits, Français 218, fol. 95

Le bébé au berceau, l'enfant de 1 à 2 ans au youpala, à l'âge de l'apprentissage de la marche, l'enfant de 2 à 7 ans jouant à courir à califourchon sur un cheval-bâton et brandissant une lance moulinet, à l'âge de la pleine maîtrise de la marche et de l'autonomie du jeu, l'enfant de 7 à 14 ans en longue robe rouge, entre le vieillard et l'adolescent de 14 à 21 ans, en pourpoint et hauts-de-chausses à la mode et porteur d'une épée ; de l'autre côté, l'homme d'âge moyen au poil noir discutant, sagement assis sur un banc, avec le vieillard aux cheveux blancs. Une tenture met à l'honneur ces deux derniers âges, correspondant à la nouvelle sensibilité de la fin du Moyen Âge, celle d'après la Peste noire, lorsque la population a vieilli et que les responsabilités sont de plus en plus allées aux personnes d'âge mûr.