Lettrine du XVe siècle. Le O.

Ordonnance royale sur le finances, fin du XVe siècle, France
Paris, BnF, département des Manuscrits, Français 4312 fol. 1

Dans cette initiale ornant un document royal, la lettre O compose un cadre idéal pour proposer, comme dans un tableau, une scène de la vie quotidienne à la chambre des Comptes : sous le regard attentif de Charles (VIII) roi de France, siégeant, les comptables s'affairent à compter les monnaies sur le tapis vert de la table de comptes. Immédiatement au-dessous, une autre lettrine plus simple, le C de Charles, peinte à l'or, inclut dans son orbe ouvert l'écu de France couronné aux trois fleurs de lys d'or.