Une bonne nourrice

Tacuinum sanitatis, Italie (Milan), vers 1390-1400
Paris, BnF, département des Manuscrits, NAL 1673, fol. 90
 
Cette veillée au coin du feu, curieusement située en extérieur sous un abri de chaume, rassemble hommes et femmes. Ces dernières allaitent leur nourrisson. L'une d'elle a largement écarté sa robe, fendue sur la poitrine, et sort son sein qu'elle soutient de la main. Elle a couché l'enfant sur ses genoux et se penche sur lui : elle évite, par cette gestuelle, de gêner la respiration de l'enfant et surtout, crainte toujours répétée, de rendre son nez camus sous le poids de son sein. La bonne nourrice se reconnaît à la qualité de son lait et à la forme de son sein...