Lettrine gothique. Le D.

Missel de Paris, XIVe siècle, France
Paris, BnF, département des Manuscrits

Différentes des lettres figuratives, les lettrines à filigranes, rehaussées d'or, sont constituées d'habiles entrelacs à la plume, encrés de bleu et de rouge. Elles ne sont pas moins décoratives que les précédentes. Elles incluent parfois, positionnés au cour de l'orbe, un minuscule et remarquable motif figuratif : portrait humain, végétal, ou masque animalier.