L'apprenti orfèvre

Troyes, église de la Madeleine, vitrail de saint Éloi, début du XVIe siècle
Cliché : Philippe Bon

L'orfèvrerie est un métier recherché, parce qu'il permet de manipuler les matières les plus précieuses (et les plus spirituelles : travailler l'or est considéré comme un "labor spiritualis") et de s'attacher l'amitié et la confiance des puissants. Le saint patron de la profession est Éloi, un saint mérovingien entré tout jeune au service de son roi, Clotaire II. Il est ici représenté, sur ce vitrail de l'église Sainte-Madeleine de Troyes, en train de travailler avec son propre apprenti.