Madame Angot
Petits métiers, cris de Paris
Pour 24 sols
A boire à la plume
Vla l'printemps d'la violette
La lanterne magique, pièce curieuse
Claude-Louis Desrais (1746-1816), dessinateur, XVIIIe siècle.
Dessins à la plume et encre de Chine, rehauts d'aquarelle (34 x 22,5 cm)
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE FOL-VE-53 (G)
© Bibliothèque nationale de France
La lanterne magique est l’ancêtre du cinéma, elle permet de projeter des images fixes ou animées sur un mur ou un drap. Le dispositif est composé d’images peintes sur des plaques de verres glissées entre une lentille grossissante et un faisceau lumineux (une chandelle ou une lampe à huile). Il fonctionne uniquement dans l’obscurité. Les sujets sont variés : imagerie politique, reproductions de tableaux, scénettes animées, planches scientifiques. C’est un divertissement très prisé au XVIIIe siècle.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu