Manon emmenée avec des filles de joie
Scène avec l’aumônier aux Amériques
M. de G. M. et ses archers saisissent Manon et Des Grieux
M. de G. M. et ses archers emportent Manon et Des Grieux
Histoire de Manon Lescaut et du Chevalier Des Grieux
Abbé Prévost (1697-1763), auteur ; Tony Johannot (1803-1852), illustrateur ; E. Bourdin, éditeur, Paris, 1839.
BnF, Réserve des livres rares, RES-Y2-1086
© Bibliothèque nationale de France
L’histoire se répète, après le père, c’est le fils qui s’entiche de Manon. Elle cherche à le rouer, mais la soirée ne suit pas le déroulé prévu. Averti, le père, M. de G. M., fait saisir Manon et Des Grieux, qu’il trouve enlacés dans le lit de son fils. Des Grieux est incarcéré au Châtelet… son père l’en fait libérer tandis qu’il fait envoyer Manon en Louisiane.
« J’allais me mettre au lit lorsqu’il arriva. La porte de la chambre étant fermée, je n’entendis point frapper à celle de la rue ; mais il entra, suivi de deux archers, et, s’étant informé inutilement de ce qu’était devenu son fils, il lui prit envie de voir sa maîtresse pour tirer d’elle quelque lumière. Il monte à l’appartement, toujours accompagné de ses archers. Nous étions prêts à nous mettre au lit ; il ouvre la porte, et nous glace le sang par sa vue. "Ô Dieu ! c’est le vieux G*** M***", dis-je à Manon. Je saute sur mon épée ; elle était malheureusement embarrassée dans mon ceinturon. Les archers, qui virent mon mouvement, s’approchèrent aussitôt pour me la saisir : un homme en chemise est sans résistance. Ils m’ôtèrent tous les moyens de me défendre. » (Histoire du chevalier Des Grieux et de Manon Lescaut, l’abbé Prévost)
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu