La cour d'amour
Cendrillon, théâtre du Châtelet
Clairville (1811-1879), Henry Monnier (1799-1877), Ernest Blum (1836-1907), auteurs du texte ; Victor Chéri (1830-1882), compositeur, 1866.
BnF, département des Arts du spectacle, 4° Ico The 812
© Bibliothèque nationale de France
Le Second Empire et la Troisième République n’ont que faire de la vertu du début du XIXe siècle. Leur Cendrillon sera opulente comme leur architecture.
La Cour d'amour photographiée ici est un tribunal de femmes devant lequel comparaît le prince au début de la pièce. Il répond à une accusation d'indifférence amoureuse que la Présidente explique en ses termes : "L'amour a trouvé son maître - un cœur échappe à son divin pouvoir ; c'est un outrage à notre sexe tout entier, et chacune de nous défendra sa cause, en plaidant celle de l'amour."
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander