Le stryge
Charles Meryon (1821-1868), graveur et éditeur, Paris, 1853.
1 estampe : eau-forte ; 17,2 x 13,2 cm (élt d'impr.)
BnF, département des Estampes et de la Photographie, FOL-EF-397
© Bibliothèque nationale de France
Le stryge est une gargouille dessinée par Viollet-le-Duc, qui a été immortalisée et individualisée grâce à la gravure de Charles Meryon en 1853 et à la photographie de Charles Nègre la même année. Le stryge, chimère fantastique composée d'une tête de femme et d'un corps d'oiseau, a été réinterprétée par Viollet-le-Duc. Sans être jamais citée dans Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, dont la publication est antérieure, elle est souvent associée au roman de par son allure gothique et fantasmagorique. Victor Hugo consacre plusieurs chapitres à l'architecture dans son roman.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu