Portrait d'Emma Calvé, cantatrice soprano dans le rôle-titre Carmen
La Habanera : « L'Amour est un oiseau rebelle. » (Acte I, scène 5)
Carmen, opéra de Georges Bizet
Célestine Galli-Marié (1840-1893) dans le rôle de Carmen
Carmen, opéra-comique en 4 actes. Musique de Georges Bizet. Livret de Henry Meilhac et Ludovic Halévy. Décors et costumes de Detail et Clairin. Créé à l'Opéra-Comique le 3 mars 1875.
Maquette de costume, gouache sur papier
BnF, Bibliothèque-musée de l'Opéra, ESTAMPES COSTUMES-CARMEN
© Bibliothèque nationale de France
Carmen, l'un des opéras les plus populaires au monde, ne reçut pourtant qu'un accueil partagé, lors de sa création à Paris, le 3 mars 1875 à l'Opéra-Comique. Grande fut la déception de Georges Bizet (1838-1875), alors l'un des champions de la jeune musique française, dont cette ouvre constituait un moment clef de la carrière. Mais plus que la musique, c'est le livret, adapté par Henri Meilhac et Ludovic Halévy de la nouvelle de Prosper Mérimée, qui fut jugé scandaleux, surtout dans un théâtre aussi bourgeois que l'était alors l'Opéra-Comique. L'interprétation risquée de Célestine Galli-Marié (1840-1906), créatrice du rôle de Carmen, ajouta aux griefs des uns et séduisit les autres. Elle était totalement soutenue par le compositeur qui avait certainement imaginé l'air de « l'amour est un oiseau rebelle » sur un irrésistible balancement de habanera, en pensant au roulement de hanches de Carmen décrit par Mérimée, et si bien exécuté par son interprète.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander