La Princesse de Navarre
Histoire de Charles XII, roi de Suède par M. de Voltaire
Portrait du roi en armure
La Comédie-Française
Collection de dessins sur Paris, Tome V
Antoine Meunier (1765-1808), dessinateur ; Hippolyte Destailleur (1822-1893), collectionneur, XVIIIe siècle.
Dessin
BnF, département des Estampes et de la Photographie, Réserve VE-53(G)-FOL, Destailleur 1006
© Bibliothèque nationale de France
Louis XIV fonde la Comédie-Française en 1680. Ce théâtre a pour mission de concurrencer, grâce à un répertoire en français, la Comédie-Italienne très en vogue depuis le milieu du XVIe siècle. Il abrite une compagnie composée de trois troupes rivales : l'Illustre Théâtre de Molière, le Théâtre du Marais et le Théâtre de l'hôtel de Bourgogne. Ses 27 acteurs et actrices sont choisis par le roi pour leur talent. La Comédie-Française obtient le monopole des représentations en français à Paris. Son répertoire se compose de pièces de Racine, Corneille, Molière, Scarron et Rotrou.
Devenue un établissement public, la Comédie-Française est depuis 1995 le seul théâtre en France à disposer d’une troupe permanente de comédiens. Elle est désormais composée de trois théâtres : le Français, au Palais-Royal, le Vieux-Colombier et le Studio-Théâtre. Si Molière est mort sept ans avant sa création, il en reste néanmoins l’une des références principales. La Comédie-Française est toujours surnommée "la Maison de Molière".
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander