Le château des Rochers en Bretagne
Madame de Sévigné et le Marais
Portrait de Madame de Sévigné
Album des Lettres de Madame de Sévigné, de sa famille et de ses amis
Marie de Rabutin-Chantal marquise de Sévigné (1626-1696), auteur ; Louis Jean Nicolas Monmerqué (1780-1860), éditeur, 1862-1868.
Monographie imprimée
BnF, département Littérature et Art, 4-Z-173
© Bibliothèque nationale de France
Marie de Rabutin-Chantal est une noble de bonne famille. Elle reçoit une éducation et une instruction soignées à Paris, et multiplie les amis importants dans les milieux littéraires. Veuve très jeune, elle devient marquise de Sévigné et élève seule sa fille et son fils, sources de sa fierté. En 1669, lorsque sa fille se marie et part dans le Midi, les deux femmes entament une riche correspondance privée de près de 1000 lettres qui, par sa qualité, devient une véritable œuvre littéraire.
Si Madame de Sévigné est d’abord connue au XVIIIe siècle comme une « journaliste » du règne de Louis XIV, ses lettres sont aussi appréciées pour leurs autres qualités. On y découvre une chronique mondaine de la Cour à travers la plume habile d’une femme réputée pour son esprit. Son style brillant offre quantité de récits vivants, d’anecdotes et de réflexions spirituelles. Cette œuvre autobiographique est alors inédite par sa liberté de ton et son naturel.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu