1697, Manuscrit autographe des Mémoires
Première page des Mémoires
Hiéroglyphes de croix et larmes (juillet 1743 : mort de la femme de l'auteur)
Manuscrit autographe des Mémoires
Pages 84 -85
Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon (1675-1755), auteur, 1739-1749.
Manuscrit
BnF, département des Manuscrits, NAF 23096
© Bibliothèque nationale de France
Le manuscrit des Mémoires comporte onze portefeuilles reliés en veau, timbrés aux armes et au chiffre de l'auteur. Le mémorialiste n'a donné aucun titre à son œuvre. Saint-Simon commence la rédaction des Mémoires à la fin de 1739. Il entreprend cette tâche à soixante-cinq ans et il la termina dix ans plus tard. Conscient d'écrire pour la postérité, il tient à en conserver le secret : « Il faudrait qu'un écrivain eût perdu le sens pour laisser soupçonner seulement qu'il écrit. Son ouvrage doit mûrir sous la clef et les plus sûres serrures, passer ainsi à ses héritiers, qui feront sagement de laisser couler plus d'une génération ou deux et de ne laisser paraître l'ouvrage que lorsque le temps l'aura mis à l'abri des ressentiments. » (Avant-propos des Mémoires, p. 15)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander