patience...
 

 
Océan ténébreux, îles éternelles (2e climat, 1re section)

Al-Idrîsî, Nuzhat al-mushtaq f ikhtirq al-fq (Amusement pour qui désire parcourir les différentes parties du monde), encore appelé "Livre de Roger". Sicile, 1154. Copie du XIIIe siècle, Maghreb. Soixante-huit cartes, selon le découpage ptoléméen du monde en sept climats. Manuscrit sur papier (352 feuillets, 26 x 21 cm).
BnF, Manuscrits (Arabe 2221)

La présente section du deuxième climat commence à l'extrême Occident du Maghreb, c'est-à-dire à l'océan Ténébreux ; on ignore ce qui existe au-delà de cette mer. De cette section relèvent des îles qui font partie des six îles mentionnées plus haut sous le nom d'"îles éternelles" et d'où Ptolémée commença à mesurer et établir les longitudes et les latitudes des pays. Sur les rivages de cette mer qui entoure ces îles et d'autres, on trouve de l'ambre de qualité, ainsi que la pierre d'aigle renommée dans le Maghreb occidental, où elle se vend à très haut prix.

 

bsp;