Saint-Jean-d'Acre, supplice des Turcs
   
     

Après la prise d'Acre en 1090, le roi Richard Cœur de Lion, dans l'attente de négociations avec Saladin, décide d'exécuter les prisonniers musulmans. Le massacre a lieu hors de la ville. Selon les auteurs, 2 700 à 3 000 hommes sont ainsi égorgés face à l'avant-garde musulmane.

 

 
  • De quelle façon sont traités les Turcs ?
  • Quel est le but de la mise en scène faite autour de ces exécutions ?
  • Comment les Turcs sont-ils distingués des Francs dans cette enluminure ?

   

 
IIIe croisade : Richard Cœur de Lion assiste l'exécution de prisonniers Turcs Saint-Jean-d'Acre

Sébastien Mamerot, Les Passages d'outremer faits par les Français contre les Turcs depuis Charlemagne jusqu'en 1462.
Manuscrit enluminé sur parchemin (287 feuillets, 32 x 23 cm). Bourges, Jean Colombe, 1474-1475. BnF, Manuscrits (Fr 5594 fol. 213)
   
 
  sommaire