La ville de Cordoue

 
  • Montrer l'admiration d'al-Idrîsî pour la ville de Cordoue.
  • Relever, dans la description de ce dernier, les phrases qui témoignent du lien étroit entre savoir, richesse matérielle et morale.

 



La ville de Cordoue est la capitale et la métropole d'al-Andalus, c'est le siège du califat musulman. Les qualités des habitants de Cordoue sont trop célèbres pour qu'il soit nécessaire d'en faire mention et leurs vertus trop évidentes pour qu'on puisse les taire. Ils conjuguent splendeur et beauté. Ce sont les plus grands savants de cette contrée et des modèles de piété. Ils sont renommés pour la pureté de leur doctrine, la probité de leurs gains, la beauté de leur apparence qu'il s'agisse d'habits ou de monture, l'élévation de leur intérêt pour les assemblées et les rangs, et leur maîtrise des mets et boissons. Ils sont, de plus, doués du caractère le plus aimable et des manières les plus dignes d'éloges. Cordoue ne manqua jamais de savants illustres ni de personnages distingués. Ses marchands sont riches et possèdent des biens abondants, ils vivent dans l'aisance et ont des montures somptueuses. Ils sont mus par une noble ambition.

Al-Idrs, Nuzhat al-mushtaq f ikhtirq al-fq,
encore appel Livre de Roger. Sicile, 1154.

 

  sommaire