Syracuse



Cette ville est l'une des plus célèbres et des plus remarquables. Citadins et paysans y affluent, et des marchands y convergent de tous les horizons. Elle s'élève au bord de la mer, qui l'entoure de tous côtés ; une seule porte, au nord, permet d'y entrer et d'en sortir. Au reste, la célébrité de Syracuse nous dispense de la décrire en détail car c'est une métropole illustre et un point fortifié renommé. Elle a deux ports qui n'ont pas leur pareil dans le monde entier : l'un, le plus vaste, est au midi ; l'autre, le plus connu, est au nord.
[...] On y trouve ce que l'on trouve dans les plus grandes villes : des marchés, de grandes voies, des khans 1, des demeures, des bains, de beaux édifices et de vastes places. Son district est vaste, couvert de domaines agricoles et de villages, il est fertile et ses champs sont parfaitement cultivés. Les bateaux y chargent du blé et d'autres produits à destination du reste du monde. Les jardins environnants produisent des fruits en quantité et d'une grosseur remarquable.

Al-Idrs, Nuzhat al-mushtaq f ikhtirq al-fq,
encore appel Livre de Roger. Sicile, 1154.

 

  Notes
 

1. Caravansérails

   
   
  sommaire