L'arbre de liberté
Canard, placard illustré
1848.
gravure sur bois
BnF, réserve des livres rares, RES G-Z-343 (3)
© Bibliothèque nationale de France
La naissance de la seconde république en 1848 vit refleurir la plantation des arbres de la liberté. La nouvelle révolution n’étant pas anticléricale, les hommes d’Église s’impliquèrent fréquemment dans ces manifestations populaires, bénissant sans hésitations les nouvelles plantations et affirmant ainsi leur soutien au mouvement populaire et à la République.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander