L'archevêque remet le sceptre au roi
Ordo du sacre de 1250 (Ordo ad coronandum regem et reginam Francorum)
Paris, vers 1250.
Parchemin, 215 × 150 mm
BnF, département des Manuscrits, Latin 1246, fol. 28
© Bibliothèque nationale de France
Le quatrième moment du sacre est le couronnement du roi par l'archevêque avec l'intervention des pairs qui doivent soutenir la couronne et accompagner le roi lorsque celui-ci va s'asseoir sur le trône. La cérémonie se conclut par une dernière profession de foi du roi qui reprend l'engagement des empereurs du temps jadis "face à Dieu, au clergé et au peuple". Cette dernière phrase s'achève par le baiser de paix et de fidélité que l'archevêque et les pairs donnent au roi. Après une messe où ce dernier communie sous les deux espèces (par le pain – l'hostie – et le vin, normalement réservé aux prêtres), le souverain quitte la cathédrale après avoir échangé la lourde couronne réservée à cette cérémonie contre une autre plus légère.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander