Jean-Jacques Rousseau
Émile ou De l’éducation
La Haye [Paris], J. Néaulme [Nicolas-Bonaventure Duchesne], 1762 – 4 vol. in-8o.
BNF, Réserve des livres rares, Rés. R. 2143-2146, t. I
© Bibliothèque nationale de France
Observez la nature, et suivez la route qu’elle vous trace, tel est le principe de l’Émile, dont les cinq livres développent chaque étape d’une éducation idéale allant de la petite enfance à l’âge adulte. Son système s’oppose à la tradition :  il préfère l’expérience et l’observation aux livres (à l’exception de Robinson Crusoé), prône le travail manuel et les exercices physiques, met l’enfant au centre d’un processus éducatif qui respecte sa personnalité et sa liberté intérieure, lui permettant de devenir l’homme accompli dont la société a besoin. À travers cette description de la formation d’un être humain accompli, Rousseau donne la version la plus achevée de la philosophie ; c’est l’Émile qui contient aussi la Profession de foi du vicaire savoyard. Jugé impie et dangereux, l’ouvrage fut condamné par les autorités civiles et religieuses. Néanmoins, les nombreuses éditions, contrefaçons et traductions contribuèrent à répandre à travers l’Europe les idées de Rousseau.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander : page1, page2