Pose de la première pierre de la Grande Mosquée de Paris en 1922
photographie de presse / Agence Rol, 1922.
photographie. négatif sur verre ; 13 x 18 cm
BnF, Estampes et Photographie
© Bibliothèque nationale de France
La loi de 1905 fait obligation aux communes de garantir la liberté d’exercice des cultes sur leur territoire. La Grande mosquée de Paris a été ouverte en 1926 avec l’aide exceptionnelle de l’État pour marquer la reconnaissance de la nation aux soldats de confession musulmane, engagés dans la Première Guerre mondiale.
Si l'État ne salarie aucun culte, il veille à ce que l'exercice du culte soit possible, facilitant la location d'un terrain ou aidant une association culturelle ouverte à tous autour d'un lieu de culte.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu