Le couronnement de Lothaire
Grandes Chroniques de France
enluminées par Jean Fouquet, Tours, vers 1455-1460.
BnF, Manuscrits, Français 6465, fol. 163
© Bibliothèque nationale de France
La cérémonie du sacre rappelle le baptême de Clovis, à la fois baptême et sacre, par l'évêque de Reims, Rémi, en 498 ou 499. Le roi arrive très tôt à l'aube. La sainte ampoule, objet le plus sacré, est amenée en procession sous un dais par l'abbé et les moines de Saint-Rémi, où elle est conservée. Le roi s'engage par serment à protéger l'Église et défendre la sainte foi catholique, faire régner la paix et la justice, défendre le royaume et faire preuve de miséricorde. Le clergé et le peuple donnent leur assentiment, aux cris de "fiat, fiat", ce qui clôt le pacte entre le roi et le clergé agissant au nom du peuple.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu