fermer
l'aventure du livre

Le livre contemporain

Après la parenthèse de la guerre de 1914, c’est aux maisons d’édition littéraires, Gallimard et Grasset en tête, qu’il revient d’animer la scène éditoriale. En introduisant censure et propagande, la Seconde Guerre mondiale interrompt cet élan et place les éditeurs français devant le dilemme de la Collaboration. La liberté retrouvée, la seconde partie du XXe siècle est marquée par une croissance rapide de la production dopée par le succès de certains secteurs (littérature de jeunesse, bandes dessinées, romans policiers…) et par le développement du format de poche. Parallèlement, le monde des éditeurs se transforme sous l’effet d’un mouvement rapide de concentration, puis de l’arrivée d’investisseurs étrangers au domaine de l’édition dans les groupes ainsi constitués et de sa récente internationalisation.