fermer
l'aventure du livre

Le livre des Lumières entre classicisme et modernité

par Michèle Sacquin

L'apparition de l'éditeur

À la veille de la Révolution, environ 150 villes de France possèdent au moins une imprimerie. Mais l'essentiel de la production imprimée initiale se concentre à Paris, les imprimeurs provinciaux vivant en grande partie de réimpressions, licites ou non (contrefaçons), et de publications d'intérêt local.
La profession de libraire se sépare souvent de celle d’imprimeur. On distingue en outre le libraire d’assortiment, l’équivalent de notre libraire actuel, et le libraire de fonds qui se charge en plus de solliciter les auteurs, de lire et éventuellement de publier les manuscrits qu’on lui apporte.
L’apparition de l’éditeur tel qu’on le connaîtra au XIXe siècle date de la seconde moitié du siècle. Le plus représentatif de ces hommes est Charles-Joseph Panckoucke.
À la même époque, se dégage la figure de l’éditeur scientifique dont le prototype est Denis Diderot, directeur, auteur, correcteur et éditeur de l’Encyclopédie. Beaumarchais joue aussi ce rôle pour la publication des œuvres de Voltaire puis de Rousseau.
sommaire
imprimer la pagehaut de page