fermer
l'aventure du livre

Renaissance et Réforme

Si la découverte de l'imprimerie est révolutionnaire, la forme des incunables – nom donné aux éditions du XVe siècle, parce qu’elles ont été réalisées à l’époque où l’imprimerie typographique en était encore au berceau (incunabula en latin) – ne diffère pas de celle des manuscrits.
Au milieu du XVIe siècle, de nouvelles formes surgissent qui transforment le livre dans un souci de perfection typographique et de lisibilité. Les pages s'aèrent, intégrant une hiérarchie des textes, des variations typographiques, une ponctuation, ainsi que de nouveaux caractères comme les cédilles, les apostrophes ou les trémas. Peu à peu apparaissent des pages de titre, souvent richement ornées, et les pages liminaires. Le livre imprimé va progressivement faire évoluer la typographie dans un souci économique de réduction des caractères et une volonté de lisibilité.
Malgré le secret dont se sont entourés les pionniers, l'imprimerie  est vite devenue une aventure européenne.  Dès la fin du XVe siècle la majorité des villes universitaires possèdent des presses mais la clientèle universitaire ne procure pas des débouchés suffisants. Ce sont les grandes places commerciales qui deviennent les principaux centres de production et diffusion du livre. S'y expriment les besoins nouveaux d'une population bourgeoise intéressée par la jurisprudence, les almanachs ou les romans en langue française. Dans ces carrefours commerciaux l'édition trouve les capitaux importants nécessaires à son développement et les circuits de diffusions permettant d'écouler des tirages en nombre.
Au XVIe siècle, les imprimeurs sont non seulement d'excellents typographes mais également des humanistes et de grands savants. Ils vont mettre la typographie au service de leurs projets intellectuels et esthétiques. Les nouvelles possibilités de diffusion du livre imprimé vont contribuer à la propagation d'un renouvellement de la pensée. À partir de 1530, dans le contexte de la Réforme, les imprimeurs français sont systématiquement surveillés.