l'aventure du livre

Le planétarium de Nathalie Sarraute

Dominique Aury,, 1erjuillet 1959 
 
(…) Il ne faudrait pas croire que ce livre difficile à décrire soit difficile à lire, que ce livre plein d’angoisse et de mystère soit obscur. Il est clair, direct, émouvant. Il entraîne et retient. Subtil, mais solide, singulier, mais écrit dans le langage le plus simple, sans ombre d’afféterie ni de complaisance, voilà le meilleur livre, à ce jour, de Nathalie Sarraute. Il est tel qu’il devrait entraîner son auteur hors du cercle étroit des écoles littéraires et l’établir au grand jour, à sa vraie place, parmi les premiers romanciers de son temps.

Extrait de L’œil de la nrf, cent livres pour un siècle, choix des textes et présentation par Louis Chevaillier, Gallimard, Folio, 2009, p. 203.

sommaire
haut de page