l'aventure du livre

censure et pouvoir

l'édition sous surveillance

page précédente 37 page suivante
des Écritures saintes, avant qu’ils ne fussent examinés par la faculté de théologie". Le pouvoir royal confie l’examen préalable des livres traitant de religion à la Sorbonne. Le parlement de Paris est, lui, chargé de la poursuite des contrevenants.
La date du 18 mars 1521 marque l’instauration d’une censure préalable dans le royaume de France. François Ier ordonne au parlement de Paris d’interdire aux imprimeurs de "faire imprimer des livres, en latin ou en français, touchant la foi chrétienne ou l’interprétation