l'aventure du livre

censure et pouvoir

l'édition sous surveillance

page précédente 47 page suivante
La censure répressive s'exerce contre les auteurs et les libraires, après publication. Elle s'amplifie après "l'affaire des Placards" en octobre 1534. Auteurs, imprimeurs et libraires peuvent être condamnés à des peines qui varient de la simple correction du texte, à la destruction publique par le feu de quelques ouvrages ou de la totalité du stock. Elles peuvent s'étendre de la condamnation à quelques mois de prison au bannissement, au fouet ou aux galères. La peine capitale demeure exceptionnelle.