l'aventure du livre

En bref

 

17 page suivante

l’histoire des supports de l’écrit

La longue histoire des supports de l’écrit met tout à la fois en évidence la diversité des usages de l’écrit à travers l’histoire des sociétés et l’emprise progressive du texte sur le support.

l’usage détermine le choix des supports

Même si parfois la nécessité contraint à utiliser ce que l’on trouve à sa portée – un caillou à Thèbes au IIe millénaire avant notre ère, un tesson de poterie grecque au IIe siècle pour donner acte d’un accord ou comme reçu d’impôt, ou encore, cas plus exceptionnel, sa chemise, dans le cas de Latude, emprisonné à la Bastille –, plus souvent c’est l’usage qui détermine le choix du support.
C’est dans la pierre que les civilisations anciennes ont gravé, pour l’éternité, leurs codes administratifs, tandis que des planchettes de bois ou des tablettes, brutes ou enduites de stuc ou de cire, ont couramment été employées du IIIe millénaire avant J.-C. jusqu’au XXe siècle pour l’apprentissage et les écrits utilitaires. Les matières précieuses, elles, qu’il s’agisse de l’or, de la soie, de l’ivoire, ont toujours été réservées aux dieux et aux princes.