Térence, Comédies
Portrait de Térence
Reims, milieu ou seconde moitié du IXe siècle.
BnF, Manuscrits, Latin 7899 fol. 2
© Bibliothèque nationale de France
Apprécié de manière inégale pendant sa brève carrière, le poète comique Térence (vers 185-159 av. J.-C.) dut se défendre contre la vindicte de ses contemporains l'accusant de plagier les auteurs grecs. Il laissa six pièces à thèmes psychologiques. Les auteurs de l'ère chrétienne développèrent l'aspect éthique de son théâtre par des gloses, dont se fit l'écho, entre autres, Donat, le célèbre grammairien du IVesiècle. Ce qui assura aux Comédies de Térence une place de choix dans les bibliothèques monastiques comme en témoigne ce manuscrit, chef-d'œuvre de l'École de Reims, illustré de 151 dessins et qui appartenait à l'abbaye de Saint-Denis dès le IXe siècle.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander