Pseudo-Apulée, Herbier
Esculape découvrant la bétoine
Laon ou Reims (?), milieu du IXe siècle.
BnF, Manuscrits, Latin 6862 fol. 18v
© Bibliothèque nationale de France
Illustré de 75 dessins rehaussés de couleurs soutenues, cet exemplaire de l'Herbier d'Apulée est enrichi pour certaines plantes, de textes et d'images tirés de Dioscoride. Ici, le dynamisme de la silhouette d'Esculape, les traits de son visage et l'ensemble du cycle iconographique dénotent une forte influence rémoise.
Constituant une sorte de manuel à l'usage du praticien, cet herbier correspond aux usages médicaux en cours au IXe siècle : l'état médiocre du manuscrit, en particulier la dégradation de la page frontispice, la disparition de deux feuillets, l'usure et les déchirures du parchemin, les observations médicales, recettes de pharmacopée, prescriptions. ajoutées dans les marges dès le Xe siècle, sont la preuve de l'usage intensif qu'a subi l'herbier.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander