Cassiodore, Institutiones divinarum et saecularium litterarum
Livre I : préface avec lettre ornée
Ouest de la France, XIIe siècle.
BnF, Manuscrits, Latin 1906 fol. 37
© Bibliothèque nationale de France
Hérités de l'Antiquité, les Arts libéraux sont un programme éducatif que l'on dirait aujourd'hui "secondaire", comprenant sept disciplines divisées en deux niveaux : le trivium regroupe grammaire, dialectique, rhétorique ; le quadrivium est consacré aux disciplines scientifiques, arithmétique, géométrie, musique et astronomie. L'adoption de ce programme constitue un progrès décisif dans l'organisation des études. Il servira de base à l'enseignement scolaire puis universitaire pendant tout le Moyen Âge.

Entre 551 et 562, l'ancien sénateur romain Cassiodore (c. 480- c. 575) rédige pour les moines qu'il a rassemblés autour de lui à Vivarium (Calabre) un ouvrage en deux livres, destiné à leur procurer les éléments de base (institutiones) nécessaires à l'intelligence des Écritures (divinae litterae : livre I) et à l'apprentissage des notions élémentaires de la culture profane (saeculares litterae : livre II) ; autrement dit, une bibliographie sélective des commentaires de l'Écriture associée à une méthode de mémorisation des données de la culture antique traditionnelle. Diffusés séparément, ces deux livres jouent un rôle majeur dans l'élaboration de la culture monastique.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander