Le livre de Jehan de Bocasse de la louenge et vertu des nobles et cleres dames
Présentation du livre
Jean de Boccace (1313-1375) ; Antoine Vérard, Paris, 1493.
Textes imprimés et illustrés Folio A3v
BnF, Réserve des livres rares VELINS-1223
© Bibliothèque nationale de France
L’offrande du livre est un geste très ancien, qui appela très tôt la réalisation d’exemplaires de dédicace et de présent, solennellement remis à quelque protec teur ou mécène. Le livre imprimé accueille de diverses manières les marques de cette solennité : par la qualité du support utilisé pour l’impression, grand papier ou peau de vélin, par le recours à l’enluminure et à une iconographie qui personnalise l’exemplaire, ou encore par l’emploi d’une reliure de luxe qui porte sur elle les marques de l’hommage. Il est de tradition de distinguer exemplaire de dédicace et exemplaire de présent : le premier s’adresse à celui que l’auteur ou l’éditeur a également désigné, par une épître dédicatoire, comme destinataire de l’oeuvre elle-même ou de son édition, tandis que, pour le second, l’offrande s’arrête au seul objet matériel qu’on remet. Il est toutefois des cas où la frontière entre ces deux catégories s’estompe : soit qu’on ait cherché à dissimuler que l’édition s’adressait à une autre personne que l’exemplaire, soit que l’exemplaire de présent soit une manière de racheter une dédicace contrariée par l’histoire.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander